International Trade, Quality Sorting and Trade Costs: The Case of Cognac

Version imprimableEnvoyer par courriel
2018-05

Auteur(s):

Dans cet article, nous testons empiriquement la validité de l’effet Alchian-Allen en utilisant une base de données originale des exportations de Cognac par qualité. Plus précisément, nous estimons l’impact des coûts à l’échange sur la part et le prix relatif du Cognac de haute qualité. La définition de la qualité du Cognac est basée sur l’âge de l’eau-de-vie la plus jeune utilisée dans l’assemblage. Cette mesure est objective et ne varie pas dans le temps. Nous procédons en deux temps. Dans un premier temps, nous analysons dans quelle mesure la distance et les barrières douanières influencent la structure par qualité des exportations de Cognac pendant la période 1996-2013. Dans un deuxième temps, nous évaluons l’impact d’une variation des coûts à l’échange à travers l’adoption de la conteneurisation sur les exportations de Cognac par qualité entre 1969 et 2013. Il s’agit de la première étude visant à quantifier l’impact de la conteneurisation sur le commerce par qualité. Nos résultats confirment l’effet Alchian-Allen : les coûts à l’échange unitaires augmentent la part des exportations de Cognac de haute qualité et ont l’effet inverse sur son prix relatif.

JEL Class  

F10, F13, F14

Mots-clés  

Structure du commerce par qualité, produit de luxe, distance, droits de douane