L'impact du déploiement des énergies renouvelables sur la valeur touristique des paysages ruraux : les enseignements d’une approche hédonique spatiale

Version imprimableEnvoyer par courriel
2017-10

Auteur(s):

Accroître la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique français pourrait augmenter sensiblement les externalités négatives engendrées par les infrastructures de production et de transport d’électricité pour les usagers des territoires ruraux. Les éoliennes ainsi que les lignes à haute tension ont des empreintes physiques durables, sources de nuisances visuelles, qui peuvent réduire les valeurs d’usage des paysages ruraux. Cette étude mobilise la méthode des prix hédoniques pour évaluer cette perte de valeur d’usage du point de vue des touristes. Nous mobilisons les données de prix de location de gîtes ruraux pour trois régions françaises. Les prix sont expliqués par plusieurs variables décrivant à la fois les caractéristiques intrinsèques des gîtes, leur environnement immédiat, et la proximité aux infrastructures de l’énergie. Nous employons la méthode des moments généralisée en contrôlant la présence d’autocorrélation spatiale des erreurs. Les résultats montrent le rôle prépondérant du confort et de la proximité au littoral dans la valorisation des gîtes. La perte de valeur d’usage des paysages est relativement plus importante et largement significative à proximité immédiate des infrastructures. L’interprétation des résultats ne peut cependant être déconnectée du fait que la grande majorité des gîtes restent éloignés des infrastructures. Malgré cela, le manque à gagner pour les propriétaires des gîtes pose la question de la mise en œuvre de mécanismes compensatoires adéquats pour soutenir les territoires ruraux portés par l’activité touristique.

JEL Class  

Q51 - R11 - R33

Mots-clés  

Externalités – Energie renouvelable - Eolien - Prix hédoniques