Programme 2 (DEEVC)

Dynamique des écosystèmes: Environnement, Villes, Complexité (responsable: Luc Doyen, responsable adjointe: Sylvie Ferrari)

Le programme DEEVC du GREThA, intitulé "Dynamique des écosystèmes: environnement, villes et complexité", est axé sur l’économie écologique et l’économie, l’accent étant mis sur la gestion de la biodiversité et des services écosystémiques. Les activités du programme DEEVC reposent sur une équipe de 30 scientifiques comprenant des professeurs, des directeurs de recherche, des maîtres de conférence, des chargés de recherche, des post-doctorants et environ 10 doctorants. Le programme est structuré en 4 axes :

  • Axe 2.1 : Bio-économie, biodiversité et viabilité (responsable: Emmanuelle Augeraud-Veron)
  • Axe 2.2 : Résilience, équité et régulations publiques (responsable: Sylvie Ferrari)
  • Axe 2.3 : Dynamiques spatiales et structures urbaines (responsable: Aurélie Lalanne)
  • Axe 2.4 : Systèmes complexes: apprentissage, adaptation et coordination (Murat Yildizoglu)

Un ingrédient majeur des activités du programme «Dynamique des écosystèmes» est l’aller-retour entre théorie et applications. S'agissant des travaux théoriques, la formalisation des critères de durabilité, de viabilité ou de résilience ainsi que les questions de gouvernance à travers la théorie des jeux et les systèmes multi-agents constituent des sujets majeurs. Les applications sont nombreuses et vont de la pêche à l’occupation  du sol, l’agriculture, la foresterie, les vignobles, les villes, l'eau, les zones humides et la gestion des zones côtières. Elles concernent différentes échelles : régionale (Nouvelle Aquitaine), nationale et internationale. A l’échelle régionale, l’équipe du programme DEEVC est fortement impliquée dans le LabEx COTE (évolution, adaptation et gouvernance des écosystèmes continentaux et côtiers) ainsi que dans les initiatives Acclimaterra ou Ecobiose. Au niveau national, le GREThA collabore activement avec de nombreuses universités et instituts de recherche tels que l'INRA, l'IFREMER, l'IRSTEA, le MNHN, l'INEE et s'appuie sur de nombreux contrats financés par l'ANR, la FRB ou le CNRS.

Au niveau international, le thème 2 de GREThA développe de nombreuses collaborations avec l’Australie, l’Europe (Allemagne, Espagne), l’Amérique du Sud (Chili, Brésil, Guyane française), l’Amérique du Nord (États-Unis, Canada), Madagascar ou le Pacifique à travers de nombreux contacts (Belmont Forum, H2020, FEDER, FASIC, ...) Il est fortement engagé dans des associations internationales telles que RMA (modélisation des ressources naturelles), SIAG-MPE (mathématiques de la planète Terre) et dirige le LIA (Laboratoire International Associé) intitulé ALISE.

Mise à jour le 22/01/2019